RESTAURANT SCOLAIRE

LE PROJET

Organisation fonctionnelle

L’accès au restaurant scolaire s’effectuera depuis la rue Neuve. Le stationnement est établi sur un espace aménagé le long de l’école du Parc. Le projet redonnera à la rue un statut d’espace public. Sur une longueur de trente mètres, elle devient un espace de liaison entre les écoles et le nouvel équipement. Les salles de restauration seront implantées de part et d’autre du projet, séparées pour favoriser l’acoustique et ouvertes sur la cour et le « jardin des saveurs », lien avec le restaurant et lieu pédagogique orné par exemple de chèvrefeuille, d’arbres fruitiers et d’anciens légumes.

Relation au site et qualité architecturale

Le projet révélera et confortera une ambiance et une organisation urbaine pré-existante et créera un lieu de restauration favorisant le plaisir et le calme. À ce titre, le candidat retenu propose de préserver et de rénover la maison existante. L’intention principale est de créer un bâtiment de proximité à une échelle enveloppante et rassurante. Le bâti projeté prolonge ainsi l’existant sur rue et en conserve les volumétries. La toiture se déploiera sur le cœur d’un îlot. La structure sera diverse : en maçonnerie pour les éléments porteurs en périphérie et en ossature bois pour le cœur d’îlot. La toiture proposée en tuile canal avec retombée et casquette en zinc naturel.

Qualité environnementale

La conception mettra en œuvre des principes de bioclimatique simple et de construction par filière sèche. Le bois sera utilisé dans les configurations où il est protégé, garantis- sant sa bonne tenue dans le temps. Le zinc sera employé pour traiter les parties singulières et prendre de la patine avec le temps.

Projet restaurant scolaire à Saint-Symphorien-d'Ozon
Projet restaurant scolaire à Saint-Symphorien-d'Ozon

LES ACTIONS

Le restaurant scolaire pousse !

Mi-février, l’élévation des murs étant terminée, la maçonnerie laisse place à la charpente. La nouvelle phase se poursuivra par les menuiseries extérieures. Une opération de six semaines qui compte plus de temps de fabrication sur-mesure en atelier que de pose. Parallèlement, les teintes intérieures, le choix des carrelages et du mobilier se valident. Une anticipation qui permet aux fournisseurs de se préparer en amont pour le bon enchaînement des travaux. En effet, une fois le bâtiment clos et couvert (gros œuvre), l’intérieur sera aménagé : plâtrerie, peinture, revêtement du sol, électricité… constitueront le second œuvre du chantier.

1c472f21021830d260cfb4b7b737e18bHHHHHHHHHHHHHHHH