Prévention du bruit

La directive européenne n°2002/49/CE du 25 juin 2002 relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement a institué l’obligation aux agglomérations de plus de 100 000 habitants, aux autorités compétentes et gestionnaires d’infrastructures, d’élaborer leurs cartes de bruits liés aux infrastructures de transports (routier, ferroviaire, aéroportuaire) et d’élaborer un Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE).

Les objectifs visés sont les suivants :

  • évaluer l’exposition des populations au bruit
  • améliorer l’information sur les effets du bruit sur la santé
  • réduire le niveau d’exposition
  • prévenir les effets du bruit

Quatre sources de bruit sont visées par la directive européenne :

  • le bruit routier
  • le bruit ferré
  • le bruit des aéronefs
  • le bruit provenant des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE)

Le Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) vise à optimiser sur un plan technique, stratégique et économique, les actions à engager pour améliorer les situations sonores critiques et préserver les endroits remarquables par leur qualité sonore. Il comprend un diagnostic de la situation sonore existante, recense les mesures ayant une action sur le bruit réalisées sur les dix dernières années et fixe les actions à entreprendre pour les cinq prochaines années.

Après une consultation publique organisée du 31 mai au 31 août 2016, le Plan de prévention du bruit dans l’environnement a été adopté lors du conseil municipal du 18 octobre 2016.
Au regard des résultats des cartes de bruit et du ressenti sonore de la population, il n’a pas été identifié de zones à enjeux spécifiques par rapport à la thématique du bruit sur le territoire.
Saint-Symphorien-d’Ozon est située dans un environnement sonore globalement calme.

illustration mégaphone
01bbcdc1ecc5b399ade52d5b6498b0dd''''''''''''''''''''''''''''''''